Agence Française de l'Adoption

Bienvenue sur le portail de l'adoption internationale

Agence Française de l'Adoption - Junior
Accueil > Adoptés célèbres > ROUSTEING Olivier

Olivier ROUSTEING, le surdoué de la "popcouture"

 

Olivier Rousteing, né le 13 septembre 1985 (31 ans), est un styliste français. Entré chez Balmain en 2009 comme responsable de studio, il devient directeur artistique et se fait rapidement connaître par ses créations ainsi que son usage important des réseaux sociaux.

 

Adopté à l'âge d'un an par un père directeur du port autonome de Bordeaux et une mère assistante sociale, Olivier Rousteing grandit à Bordeaux. Il s'installe ensuite à Paris pour étudier à ESMOD, l'École supérieure des arts et techniques de la mode. En 2003, il est diplômé et commence sa carrière à Rome comme styliste pour Roberto Cavalli. Il est bientôt promu créateur pour les collections prêt-à-porter de la marque italienne. L’expérience dure cinq ans. En 2009, Olivier Rousteing est contacté par la maison Balmain. Il y décroche un poste de responsable du studio de création pour les collections prêt-à-porter femme de la marque française. Il travaille aux côtés de Christophe Decarnin, directeur artistique de Balmain depuis 2010. Olivier Rousteing, dans la continuité de Decarnin, se voit reconnu pour ses créations à la fois rock et ultra-féminines2, « l’héritage rock sexy de la marque ».

Le 26 avril 2011, à l’âge de 25 ans, Olivier Rousteing devient le directeur artistique de la maison Balmain. Il supervise désormais le développement des collections femme et homme de la marque. Sa première collection prêt-à-porter pour Balmain, présentée en octobre 2011 à Paris, est remarquée pour son anticonformiste.


De son adoption, Olivier ROUSTEING dit :

"Sur mes parents biologiques, j'ai essayé d'entamer les recherches à l'âge de 16 ans. J'avais un nom usuel comme en portent les orphelins, mais on ne sait jamais ce qu'il y a dans un dossier, si des pistes y figurent ou pas. Alors, je n'ai pas tenté d'aller plus loin. C'est un regret que je n'ai pas encore dépassé." Et l'enfance en province? "Tendre, rassurante avec une famille adoptive qui m'a toujours soutenu. Ma mère a eu un cancer il y a longtemps. Je l'entendais au bord de mon lit dire que j'étais tout pour elle. Alors, depuis, j'essaie d'être à la hauteur", confie-t-il. (Par Fabrice Paineau, publié le 25/09/2014 dans l'Express Styles).

Solution : CMSMS - Création : Grain de Sel