Agence Française de l'Adoption

Bienvenue sur le portail de l'adoption internationale

Agence Française de l'Adoption - Junior
Accueil > Adoptés célèbres > SMAÏN

Smaïn, l’humoriste

 

 

Smaïn Faïrouze (né en 1958) est né à Constantine, en Algérie, mais n’a jamais connu ses parents. Il passe ses deux premières années dans un orphelinat catholique, avant d’arriver en France dans les valises d’une femme de confession juive. Il est ensuite adopté par un couple. Son père adoptif, algérien, est balayeur, et sa mère, marocaine, est femme de ménage.

Sa vie bascule à 11 ans : une enseignante indélicate lui lance « Tu ferais bien d’être plus attentif, si tu veux réussir ! Déjà que tes parents ne sont pas tes vrais parents ! » Smaïn est sonné, il perd ses repères. Il n’aura de cesse de vouloir se chercher. Son livre, intitulé Je reviens me chercher est peut être le point final de cette quête d’identité. Smaïn s’est trouvé, et est enfin devenu monsieur Faïrouze.

Malgré des débuts difficiles, Smaïn a ouvert la route aux humoristes « beurs ». Il débute par le café théâtre dans les années 1980. Comme pour d’autres humoristes, sa rencontre avec Philippe Bouvard et ses apparitions dans le Petit théâtre de Bouvard sont déterminantes. Smaïn y rencontre notamment les futurs Inconnus : Didier Bourdon, Bernard Campan, Pascal Légitimus et Seymour Brussel. Smaïn finit par préférer le one-man-show. Il enchaîne les spectacles et les succès : A star is beur en 1986 ; T’en veux ? en 1989 ; Comme çà se prononce en 1996, pour lequel il obtient le Molière du meilleur one-man-shom. Smaïn tourne également quelques films, notamment L’œil au beur(re) noir, pour lequel il se voit décerner le César du meilleur premier film.

 

Source : « L’Adoption pour les Nuls » – Catherine POMPIDOU – First Editions

Smain
 
© Marcel Hartmann/Sygma/Corbis/Marcel Hartmann
Solution : CMSMS - Création : Grain de Sel