Agence Française de l'Adoption

Bienvenue sur le portail de l'adoption internationale

Agence Française de l'Adoption - Junior

COLOMBIE

 

 

 

FICHE D’IDENTITE

Nom officiel : République de Colombie

Aire géographique : Nord-est de l'Amérique du Sud sur la ligne équatoriale

Capitale : Bogota

Superficie : 2 070 408 km².

Population : 48,32 millions d’habitants en 2013.

Régime politique : République démocratique

Langues officielles : l'espagnol

Monnaie : peso colombien

Fête nationale : Jour de l’Indépendance, 20 Juillet (1810)

Décalage horaire avec la France : lorsqu'il est midi en France, il est 5 h du matin en été et 6h du matin en hiver en Colombie.

 

 

 

GÉOGRAPHIE


EMPLACEMENT DANS LE CONTINENT

La Colombie est un pays équatorial situé à la pointe nord de l’Amérique du Sud. C’est le seul pays du continent qui a des côtes sur les deux océans. Elle a des frontières terrestres avec le Panama, le Venezuela, le Brésil, le Pérou et l’Équateur.

Elle a également des frontières maritimes avec 6 autres Etats : le Costa Rica, le Nicaragua, le Honduras, la Jamaïque, la République Dominicaine et Haïti.

Son climat est marqué par une alternance de saisons des pluies – intervenant entre Avril et Juin et entre Août et Novembre - et de saisons sèches.

 

PEUPLEMENT DE LA COLOMBIE

En 2015, la Colombie compte 48.5 millions d’habitants. La moitié de la population a moins de 25 ans. 78% de la population vit dans les villes. La majorité de la population est concentrée dans les plateaux et bassins situés entre les cordillères andines ainsi que dans les vallées de Magdalena et Cauca qui s’étendent du sud au nord du pays.

 

La capitale Bogota compte près de 7 millions d’habitants. Medellin et Cali plus de deux millions d’habitants chacune. Baranquilla et Carthagène, sur les Caraïbes, sont deux villes portuaires importantes.

Métropole moderne, Bogota est située sur un haut-plateau aux terres fertiles consacrées à la production de lait ainsi qu’à la culture de fleurs pour l’exportation.

Bogota, Auteur: Pascaweb, Source: Own work, Date: 13/07/2006

 


Medellin (à gauche) se trouve dans le fond d’une vallée entourée de montagnes, près de régions minière et agricole.

Cali est entourée par la vallée fertile du fleuve Cauca qui est couverte d’immenses plantations de canne à sucre. Barranquilla  est un port important à l’embouchure du fleuve Magdalena.

Une trentaine de villes comptent par ailleurs plus de 100 000 habitants.

La population colombienne est d’une grande diversité. 60% des Colombiens sont métis indigène-européenne, 20% sont d’ascendance européenne, 5% sont Afro-colombiens, 13,5% sont métis africains et indigènes, et 1,5% sont indigènes.



 

RÉGIONS DE LA COLOMBIE

Le territoire de la Colombie compte six régions naturelles ayant des spécificités bien distinctes.

1- La région andine : elle comprend 3 chaînes parallèles : la cordillère occidentale, la cordillère centrale et la cordillère orientale. Plusieurs milieux s’y côtoient : cimes avec leurs neiges éternelles, paramos (zones élevées humides et froides), forêts andines, régions arides, régions marécageuses. La région Andine, Auteur : Shadowxfox, Source : Own work, Date : 09/08/2013

2-La région des Caraïbes : elle s’étend sur 1.600 km le long de la côte des Caraïbes et comprend les plaines côtières de l'Atlantique et des zones montagneuses isolées. La Sierra Nevada de Santa Marta s'y dresse, c’est le massif montagneux le plus haut de la Colombie (5770m).
La région des Caraïbes, Auteur : Shadowxfox, Source : Own work, Date : 09/08/2013

3- La région de la côte du Pacifique : elle est constituée de plaines côtières situées le long du Pacifique. C’est l’une des régions les plus humides de la planète, avec une pluviosité annuelle de plus de 10.000 mm3.
La région Pacifique, Auteur : Shadowxfox, Source : Own work, Date : 09/08/2013

4- La région amazonienne : vaste plaine couverte en grande partie par des forêts tropicales, la région est d’une très grande biodiversité végétale et animale. Elle est également habitée par plusieurs communautés indigènes.
La région Amazonienne, Auteur : Shadowxfox, Source : Own work, Date : 09/08/2013

5- La région de l’Orénoque : sillonnée par de nombreux cours d’eau elle s’étend jusqu’au fleuve Orénoque, à la frontière avec le Venezuela, et déploie vers l’ouest ses savanes parsemées d’arbustes et de forêts.
La région de l’Orénoque, Auteur : Shadowxfox, Source : Own work, Date : 09/08/2013

6- La région insulaire : côté Caraïbes, elle comprend les petites îles côtières et les îles de San Andres, Providencia et Santa Catalina entourées de bancs et d'îlots rocheux. Côté Pacifique, elle comprend les îles de Malpelo et de la Gorgona.
La région insulaire, Auteur : Shadowxfox, Source : Own work, Date : 09/08/2013

 

CLIMAT

Le climat colombien est caractéristique de la zone équatoriale. Elle possède un climat tropical qui maintient une température uniforme durant la majeure partie de l’année.

 

GRANDS COURS D'EAU

Les principaux fleuves sont la ‘Magdalena’, le Cauca, Le Guaviare, le Putumayo et le Caqueta.

 




                                               
 

 La région andine 1     2

 

3     

 

5      6

 

 

 

 

Fleuve Magdalena, Auteur : Aliman5040, Source : Own work, Date : 20/05/2013




HISTOIRE

 

 

Découvrir l'HISTOIRE de la COLOMBIE

DRAPEAU

 

EMBLEME, DRAPEAU et DEVISE

Les couleurs du drapeau colombien

Jaune: représente la richesse du sol colombien, et comme le soleil, une source de lumière, de souveraineté, d’harmonie et la justice.

Bleu: représente le ciel qui recouvre la patrie (la protection de la patrie), les fleuves et les deux océans qui bordent le territoire colombien

Rouge: représente le sang versé par les patriotes sur les champs de batailles pour obtenir la liberté, cela représente aussi l’amour, le pouvoir, la force et le progrès

 

 

 

L’armoirie de la république de Colombie comporte trois bandes horizontales. Le condor symbolise la liberté, il est représenté de face, avec les ailes déployées regardant vers la droite,  de son bec pend une couronne de lauriers de couleur verte et un ruban flottant intégré dans l’anneau du blason et entrelacé dans la couronne.

 

La devise nationale est  « Liberté et Ordre ». Ces mots apparaissent sur fond or et en lettres noires sur l’armoirie de la Colombie.

 

 

 

 

 

Monnaie colombienne










LA NATURE & L'ENVIRONNEMENT

 

ANIMAUX EMBLÉMATIQUES DE LA COLOMBIE

La Colombie a le plus grand nombre d’espèces de la planète. La faune est une grande richesse de ce pays. Elle est très diversifiée grâce à la variété des milieux géographiques.
La Colombie a créé de nombreux parcs nationaux et zones protégées pour protéger toutes ces espèces.

 

FLEURS SPÉCIFIQUES DE LA COLOMBIE

L’orchidée et le Palmier de cera (espèce de palmiers se trouvant en Colombie mais aussi au Venezuela).

 

SITES NATURELS REMARQUABLES

Grâce à son emplacement privilégié sur le continent sud-américain, la Colombie réunit dans ses régions naturelles tous les aspects des tropiques : plages, grandes plaines, jungles, déserts, mais aussi des glaciers. Les montagnes des cordillères culminent à près de 4000-5000 mètres.

Forêt amazonienneLe pays regroupe 19 parcs naturels, le plus grand étant celui de la Sierra Nevada de Santa Marta, d’une très grande richesse écosystémique.

On trouve dans l’est du pays, une partie de la forêt amazonienne qui s’étend ensuite au Pérou, au Brésil, au Venezuela. La région, traversée par les fleuves qui descendent de la cordillère, abrite un des écosystèmes les plus riches du monde. Tu y trouveras notamment des lotus d’un mètre cinquante de diamètre ! Des tribus amérindiennes y maintiennent également leur mode de vie depuis des millénaires.

Juste au nord de Bogota, la région du Boyacá est au cœur des montagnes fertiles de la Cordillère Orientale aux flancs couverts de cultures multicolores. On trouve dans le Boyacá des paysages extraordinaires tels que le désert de la Candelaria et la cime enneigée du Nevado du Cocuy.

Située au sud de la cordillère, la région de Huila est également marquée par une grande diversité d’environnements comme le désert rocheux labyrinthique du Tatacoa ou le massif Colombien.

Un troisième désert se situant tout au nord, dans la presqu’île de la Guajira est également réputé.

La Colombie se distingue aussi par des rivages variés, avec des paysages de baies, de criques, de falaises et de plages bordées de palétuvier, puisque le pays possède deux façades maritimes, l’une donnant sur l’océan Pacifique et l’autre sur la mer des Caraïbes. La côte du Pacifique est une des régions les plus humides de la planète avec une forte pluviosité. Au large, à 700 km des côtes, dans les Caraïbes, se trouvent également l’archipel de de San Andres et Providencia, îles de corsaires et de boucaniers.

Enfin, le pays du café, qui se trouve dans la partie occidentale et centrale des cordillères du pays, est devenu la première destination de tourisme rurale du sous-continent avec ses paysages pittoresques au relief montagneux et sa végétation luxuriante.

 



RESSOURCES NATURELLES 

 

Abondamment pourvue en ressources naturelles, la Colombie extrait 95% des émeraudes dans le monde.
Émeraude, Auteur : Parent Géry, Source : Own work, Date : 26/07/2011

C’est aussi le premier producteur de platine (métal) d’Amérique du Sud. Le pays compte de nombreuses mines d’or. La Colombie exporte aussi son charbon et son pétrole. La plupart des sites miniers exploités se trouvent aujourd’hui dans la partie occidentale du pays, géologiquement riche et proche des ports. Les gisements potentiels d’or, d’argent et de cuivre offrent des perspectives d’exploration significatives sur l’ensemble du territoire.

 

Au niveau des ressources renouvelables, la Colombie possède, en raison de ses fleuves, le second potentiel hydro-électrique du sous-continent.

Enfin, la Colombie dispose de ressources agricoles importantes. Elle dispose notamment d’une culture d’exportation séculaire : le café.



Forêt de Café Manizales, Auteur: Julian Londono, Source: Flikr, Date: 05/02/2009




Fleur Cayena zuliana, Auteur : vcaridad, Source : Own work, Date : 18/07/2009

 

 

Café à Risaralda

 


Café de Colombie

PEUPLES ET RELIGIONS


LES ETHNIES PRINCIPALES EN COLOMBIE

Groupe des indigènes : Il existe approximativement 87 différentes ethnies indigènes sur tout le territoire national de Colombie. Les départements de Guajira, Cauca et Narino rassemblent approximativement la moitié des indigènes du pays. En accord avec la Constitution Nationale, les langues indigènes sont aussi officielles sur ses territoires, en plus du Castillon (espagnol). Dans le pays, on parle 64 langues amérindiennes et une grande diversité de dialectes qui peuvent être regroupés en 13 familles linguistiques.

Le Groupe de Roms-Gitans : Il y a 250 ans, les gitans sont arrivés en Colombie durant l’époque coloniale. Ils appartiennent en grande partie, voir en totalité, au sous-groupe dénommé les tsiganes Kalderash, desquels ressortent les lignées ou les clans Bolochoc.

Les groupes afro-colombiens : La population colombienne noire est constituée des descendants africains des ethnies provenant de l’Afrique équatoriale, réduits en esclavage et arrivés en Amérique durant l’époque coloniale au 16ème siècle.

Les groupes insulaires : La communauté insulaire de San Andrès, Providencia et Santa Catalina peut être définie comme une ethnie traditionnelle afro-britannique établie dans l’archipel de San Andrès, Providencia et Santa Catalina, avec sa langue, sa culture, sa propre histoire et ses ancêtres, reconnus ainsi par plusieurs décisions de la Cour constitutionnelle.

 

 

LES PRINCIPALES RELIGIONS ET CROYANCES

Les principales religions en Colombie sont le catholicisme avec plus de 80 % et le protestantisme avec plus de 10%. Les membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est la plus ancienne église de Colombie. On trouve aussi l’église adventiste du septième jour et la congrégation des témoins de Jéhovah.

LES TRADITIONS

 

LE CALENDRIER ET LES PRINCIPALES FETES

1

Janvier

Nouvelle année

15

Juin


Sagrado Corazón

12

Janvier

Fête des Rois Mages

29

Juin

Saint Pedro et Saint Pablo

23

Mars

Fête de San José

20

Juillet

Fête de l’Indépendance

29

Mars

Dimanche des rameaux

7

Août

Bataille de Boyacá

2

Avril

Jeudi Saint

17

Août

L’Ascension de la Vierge

3

Avril

Vendredi Saint

12

Octobre

Día de la Raza

5

Avril

Résurrection

2

Novembre

Fête de tous les Saints

1

Mai

Fête du travail

16

Novembre

Indépendance de Cartagena

18

Mai

Ascension

8

Décembre

Fête de l’Immaculée Conception

8

Juin

Corpus Christi

25

Décembre

Noël


 

L’HABITAT TRADITIONNEL

Les forêts tropicales colombiennes sont les résultats du développement de la mangrove des caraïbes et du pacifique. Ce paysage a été transformé par l’arrivée des humains qui ont suivi les cours des fleuves, canaux, marais, ports et estuaires. Les habitats traditionnels assez étroits et dispersés dans les zones rurales et forestières sauvages se juxtaposent aux villes du littoral dont la densité de la population est composée en majorité d’afro-colombien.




LES VETEMENTS ET PARURES TRADITIONNELS

La chapolera : le vêtement traditionnel pour les femmes. Elles portent une longue jupe noire avec des rubans de différentes couleurs qui la décorent. La tenue est accompagnée d’un tissu imprimé d’une variété de couleurs festives. Les chemises doivent être aussi blanches que la couleur de la colombe, avec un décolleté carré ou rond qui inclut des manches bouffantes, avec dentelles et des bandes avec des passe-lacets.   

Traje Sanjuanero :
- Pour les femmes. Le vêtement est constitué d’une blouse fabriquée avec de la dentelle sur laquelle sont appliquées des paillettes qui se porte très près du corps et d’une jupe de plusieurs couleurs décorée avec des fleurs peintes à l’huile ou imprégnée de soie.
- Pour les hommes : Ils portent un chapeau, une chemise blanche avec des boutons centré et ornée de dentelles, et un pantalon de couloir noire ou blanche.           

Traje de Santander : Vêtement traditionnel pour les hommes composé d’un chapeau de paille qui doit être peint à la main et décoré avec 5 couleurs, une chemise brodée, des foulards à franges sur les épaules et un pantalon blanc ou noir.

La tenue de la région de l’Amazonie : Les femmes sont habituellement vêtues d’une jupe décorée de fleurs et d’une chemise blanche. Afin de mettre le vêtement en valeur, on s’orne des colliers et des boucles d’oreilles de conception indigène. Les hommes s’habillent avec des pantalons blancs et des chemises de couleurs, qui surpassent le style vestimentaire des pêcheurs.

LES LANGUES & L'AFA DICO



LES LANGUES

Les langues vernaculaires sont les langues indigènes comme le Wayuu, le barbacoane, le bora-witoto, le chibcha, l’embera, le guahiban, le maku, le quachua, le tucana, etc…



AFADICO pour s’initier à quelques mots



QUELQUES EXPRESSIONS POPULAIRES

FRANÇAIS

 ESPAGNOL

 S’agiter 

 Alebrestarse: agitarse

 Travail

 Camello: trabajo

 S’attacher à quelqu’un             

 Amañarse: Encariñarse con algo

 Etre quelqu’un de généreux

 Calidoso: alguien generoso

 Accompagner d’autres   

 Apuntarse: acompañar a otros, hacer lo mismo que los otros hacen

 Mentir en éxagérant       

 Carreta: mentira exagerada

 Dette

 Culebra: deuda

 Voleur

 Choro: ladrón

 Travail mal fait             

 Chambón: trabajo mal acabado

 Faire une erreur, se tromper

 Embarrarla: cometer un error, equivocarse en algo

 

LA MUSIQUE

 

MUSIQUE TRADITIONNELLE : Rythmes, musiques et danses traditionnelles

La Colombie a une grande diversité de musiques, issues des métissages et due à la variété géographique et culturelle de ses régions. La musique traditionnelle n’est pas la même dans la région andine (guitare et mandoline), du sud du pays en Amazonie (flûtes et tambours), de la région Pacifique (tambours et Tam-tams, marimba), de la côte caraïbes (musique « vallenato, bullerengue, champeta, reggeton).

Musiciens de Vallenatos, Auteur: Jose Javier Mejia Palacio, Source, Own Work, Date: 23/09/2014

Parmi les musiques et danses les plus connues : El bambuco, de la zone andine qui se danse en couple, mais également la cumbia, musique du litoral Atlantique, rythme symbole du pays.

Fêtes de San Pedro en Neiva, Auteur: Karolynaroca, Source, Own Work, Date: 01/07/2012

Dans toutes les régions, les fêtes, les foires, les carnavals et les festivals culturels sont très importants et joyeux. Parmi ces évènements festifs, il y a le Carnaval des Noirs et des Blancs à Pasto au début de l’année, la Foire de Manizales en Janvier, le Carnaval de Barranquilla en Février, le Festival International de Théâtre de Bogota qui, tous les deux ans, coïncide avec la Semaine Sainte, le Festival de la Légende Vallenata à Valledupar, fin Avril, etc.

 

ARTISTES CELEBRES

Parmi les artistes de renommée mondiale, Fernando Botero, Alejandro Obregon, Lucy Tejada, Luis Caballero sont peintres, David Manzur, Fernando Botero, Edgar Negret, Eduardo Ramirez sont sculpteurs et Ruben Afanador, Diego Cadavid, Hernán díaz, Mauricio Velez sont photographes, Dago Garcia, Victor Gaviria sont cinéastes  ou encore Sofía Margarita Vergara actrice et mannequin née en 1972 à Barranquilla vie aux États-Unis où elle joue notamment dans la série « Modern Family ».
 



CHANTEURS CONTEMPORAINS

La musique traditionnelle résonne dans toutes les régions, mais il existe aussi des artistes internationaux contemporains très connus tels que Shakira, Juanes, Carlos Vives, Fanny Lu, Jorge Celedón.

 

Original uploaded to www.arteyfotografia.com as Shakira Rock in Rio 08 22 by Andres.Arranz, date: 05/07/2008

 

 

Musiciens de Vallenatos, Auteur: Jose Javier Mejia Palacio, Source, Own Work, Date: 23/09/2014

 

 

Fêtes de San Pedro en Neiva, Auteur: Karolynaroca, Source, Own Work, Date: 01/07/2012



L'ART (Artisanat, Peinture, Sculpture...)


ARTISANAT TYPIQUE : poteries, bijoux

La Colombie est un pays où de nombreux objets artisanaux sont fabriqués avec de l’argile, du bambou, du cuir, de l’agave, de la laine ou du bois, de l’or, etc. Ces matériaux servent à la réalisation de hamacs, de chapeau vueltiao des grandes plaines du département de Cordoba, de bijoux en or et objets de décoration, de vanneries, de tapisserie, d’accessoires en noix de coco ou en graines, de broderies, meubles, etc.
Artisanat, Auteur : Jbdrm, Source : Own Work, Date : 17/05/2010



PEINTURE DES "LAS CHIVAS"

Ce sont des bus rustiques peints et utilisés essentiellement dans les zones rurales colombiennes et en Equateur. Les peintures sont impressionnantes et en font un symbole de la culture colombienne. Les autobus sont très colorés et transportent les voyageurs, animaux et marchandises.

 

 








LA LITTÉRATURE, LE CINÉMA ET LE SPORT

 

ECRIVAINS

Gabriel García MARQUEZ, né le 6 mars 1927 à Aracataca et mort le 17 avril 2014 à Mexico, est un écrivain colombien. Romancier, nouvelliste, mais également journaliste et activiste politique, il reçoit en 1982 le prix Nobel de littérature. Parmi ses oeuvres : « 100 ans de solitude », « La chronique d’une mort annoncée », « Des feuilles dans la bourrasque ».

Andrés Leonardo LOPEZ FORERO, né le 25 juin 1971 à Bogota, est un comédien et humoriste colombien, considéré comme le pionnier du genre stand-up comedy dans son pays (« La balle à lettre »)


SPORTS 

Le sport national est le football (« Futbol ») avec ses joueurs Carlos VALDERRAMA ou Radamel FALCAO GARCIA.

Juan Pablo MONTOYA  est un pilote de Fomule 1 très reconnu.

Aux jeux olympiques, parmi les champions médaillés d’or :

  • María Isabel URRUTIA, médaillée d’or aux jeux olympiques de 2000)
  • Mariana PAJON, médaillée d’or en bicicross-BMX en 2012),
  • Catherine IBARGUEN, athlète colombienne de renommée internationale en triple salto.

LE TOURISME

 

LE SANCTUAIRE DE MONSERRATE

Situé à 3152 mètres au-dessus de la mer, la colline de Monserrate est un symbole de Bogotá, fréquenté quotidiennement par des centaines de pèlerins. Au sommet se trouve une église et la statue du Señor Caído (le seigneur tombé). Le sanctuaire est entouré d'une végétation luxuriante et offre un panorama des paysages de la savane de Bogota.

 


LES PARCS ARCHÉOLOGIQUES

La Colombie possède plusieurs parcs archéologiques, témoignages des civilisations précolombiennes.

Le Parc archéologique de Ciudad Perdida (la Cité Perdue), connu aussi comme Teyuna, est situé au nord, dans la Sierra Nevada de Santa Marta. On y arrive en traversant des forêts où abondent une faune et une flore exotiques, des ponts suspendus, de montagnes et des cascades. La cité, formée de 250 terrasses, fut construite vers l’an 700 après J.C. et abritait 3.000 habitants. Un réseau de chemins en pierre et d’escaliers situés sur les flancs de la montagne la desservait et facilitait l’accès aux champs cultivés. Un réseau de distribution de l’eau de pluie permettait de limiter efficacement l’érosion.

Le parc archéologique national de Tierradentro, situé dans le sud de la Colombie, inclut des tombes souterraines et des statues en pierre datant de 600 à 900 après Jésus-Christ. Des escaliers taillés dans la roche volcanique mènent aux chambres funéraires décorées, jusqu’à 9 mètres de profondeur.

Dans le parc archéologique de San Agustin, situé dans le sud, on trouve des tombes, des monticules artificiels, ainsi que de nombreuses statues monumentales en rapport avec les rites funéraires des sculpteurs indigènes et les pouvoirs spirituels attribués aux morts. Le parc est réputé pour la richesse et la diversité des figures sculptées, tel que la source de Lavapatas, lieu de bains rituels.
Sculptures San Augustin, Tierradentro, Auteur: Aliman5040, Source, Own Work, Date: 18/05/2013

 

PORT, FORTERESSES ET ENSEMBLE MONUMENTAL DE CARTHAGENE

Situé à l’abri d’une baie de la mer des Caraïbes, la ville de Carthagène des Indes qui occupait une place de premier plan dans le commerce colonial, possède les fortifications les plus complètes d’Amérique du Sud. C’est un éminent exemple de l’architecture militaire des  XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles. Le vieux centre-ville se subdivise en trois quartiers bien distincts : San Pedro avec la cathédrale et de nombreux palais de style andalou, San Diego où vivaient les marchands et Gethsémani, le quartier populaire autrefois habité par les travailleurs pauvres et les esclaves.

 


LE PONT DE BOYACÉ

Situé dans la région du même nom, au nord de Bogota, il a été le lieu d’une bataille décisive en 1819 entre les troupes républicaines de Simon Bolivar et les troupes royalistes fidèles à la couronne espagnole. Le pont de Boyacá est, depuis, conservé comme un monument symbolique de l’indépendance de l’Amérique du Sud. Autour du pont se trouve également un ensemble de monuments célébrant la victoire des nations bolivariennes et peuples d’Amérique.




LA CATHÉDRALE DE SEL DE ZIPAQUIRA

La petite ville de Zipaquira est renommée pour ses mines de sel et pour sa cathédrale de sel construite au sein du réseau de chambres et de tunnels monumentaux dont l’exploitation commerciale a cessé. Ouverte en 1995, la cathédrale se trouve à 180 mètres sous terre. L’itinéraire d’accès représente symboliquement le chemin de croix et culmine dans les trois nefs sculptées de l’édifice religieux, illuminées de lumières bleues et violettes.

 

 

 

 

 

Sculptures San Augustin

 

 

 


Château San Felipe de Carthagène, Auteur : Orlando.deavila, Source : Own work, Date : 03/06/2013

 

 

 

 

LA GASTRONOMIE



PLATS TYPIQUES


AJIACO

  • 1,3kg de poitrine de poulet
  • 16 tasses d’eau
  • 4 épis de maïs tendre coupés en morceaux
  • 900 g de pommes de terre épluchées et coupées
  • 450 g de pommes de terre jaunes épluchées et coupées
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • 1 bouquet de guasca (fines herbes)
  • 4 gousses d’ail écrasées
  • 3 gros oignons
  • 1 tasse de câpres
  • 1,5 tasse de crème fraîche
  • 4 avocats coupés en petits morceaux
  • une pincée de sel

 
Préparation

Mettre les morceaux de poitrine de poulet, les pommes de terre, un oignon, le sel et le poivre à bouillir, durant 45 minutes, (jusqu’à ce que le poulet et les pommes de terre soient tendres et les pommes de terre jaunes se soient dissoutes dans la soupe).

Enlever les morceaux de poulet et l’oignon, et ajouter au bouillon les épis de maïs que vous avez fait cuire à part. Continuer la cuisson à feu doux jusqu’à avoir le volume désiré.  Ajouter le guasca 5 minutes avant de servir.

 

Les empanadas sont aussi très appréciés et connus dans le monde entier. C’est une spécialité de pain fourré à la viande et/ou au fromage. Côté dessert, le postre de nata est très apprécié.

 

 

BOISSONS TYPIQUES

Le café est la boisson nationale en Colombie. Le café peut être dégusté « tinto » ou « pintado », avec un peu de lait.

Les colombiennes boivent énormément de sodas et de boissons sucrées. Dans les régions tropicales, les jus de fruit naturels sont très appréciés.

Quelques boissons alcoolisées sont aussi très typiques en Colombie, par exemple, l’aguardiente (spécialité de Medellin), le rhum (spécialité d’Antioquia) ou la chicha (alcool de maïs fermenté).

 

 

 

 

LES CONTES & LÉGENDES

LA PROTECTION DE L'ENFANCE ET L'ADOPTION

 

La citation d’Anthony Lake, Directeur général de l’UNICEF, résume parfaitement l’importance de la protection de l’enfance: « Si les catastrophes n’épargnent personne, elles touchent le plus durement ceux qui sont le moins à même d’y faire face : les enfants les plus vulnérables, vivant dans les lieux les plus pauvres et les plus reculés et subissant les privations les plus grandes. »

Le 20 novembre 1989, l'Assemblée générale des Nations unies adoptait à l'unanimité la Convention internationale des droits de l'enfant. Celle-ci reconnaît à tous les enfants du monde les mêmes droits. Depuis, cette convention a été signé par 193 états qui se sont ainsi engagés à respecter les droits des enfants vivant sur leur territoire.

La Colombie a décidé d’appliquer la convention internationale des droits de l’enfant le 28 janvier 1991. Mais selon l’UNICEF, La situation des droits des enfants dans ce pays reste très précaire, les enfants et les jeunes en difficulté ayant du mal à se construire un avenir stable.

En Colombie, le conflit armé, qui sévit depuis maintenant près de 50 ans, conduit à une crise qui empêche le respect des droits de l’homme. Cette situation touche particulièrement la sécurité de la population et donc les enfants.

 

La « protection de l’enfant » fait référence à la prévention et à la lutte contre :

  • La pauvreté
  • La violence - Selon le représentant de l’UNICEF en Colombie, Paul Martin « Le plus grand défi qui se pose à la Colombie est la violence », « La violence au foyer, la violence à l’école, la violence dans la rue. C’est un pays qui est totalement traumatisé par la violence.»
  • La drogue - La Colombie est l’un des pays les plus importants en matière de trafic de drogues 
  • Le recrutement par les groupes armés (surtout les garçons), ils sont exploités dans ce milieu, ou encore victimes de l’importante agressivité que cela entraîne. Il y aurait en Colombie plus de 10 000 enfants soldats.
  • Les dangers des mines anti-personnel et les munitions non explosées ;
  • La violence sexuelle - L’exploitation sexuelle des enfants est un problème. Pour lutter contre la pauvreté, des enfants parfois âgés d’à peine 10 ans se prostituent pour quelques malheureux pesos.
  • La discrimination des enfants autochtones - Chaque année, des dizaines d’enfants et de femmes enceintes autochtones (notamment du peuple Awàs) sont tués par des forces armées.
  • L’accès difficile à l’éducation du aux attaques dirigées contre les écoles et leurs occupations ou aux conditions climatiques. Environ un enfant sur dix n’est pas scolarisé.  De nombreuses écoles sont fermées pour plusieurs mois, le temps de leur reconstruction (du fait des intempéries) ou encore, le temps que la paix revienne. De plus, la pauvreté contraint certains de ces enfants à travailler pour aider leur famille à subvenir aux besoins de tous les jours.

La protection de l’enfance concerne tous les enfants fragilisés par leur situation de vie. Les dispositifs de protection mis en place temporairement ou définitivement visent à pallier à la défaillance ou à la maltraitance parentale, dans l’intérêt de l’enfant.

L’intérêt de l’enfant est le fondement même du dispositif de la protection de l’enfance.

Le système de protection de l’enfance est géré en Colombie par l'Institut Colombien pour le Bien-être Familial (ICBF). Il a été créé en 1968. C’est un organisme public chargé d'assurer l'aide aux familles, ainsi que la protection de l'enfance. Il est rattaché au Ministère de la Protection Sociale. Son action couvre l'aide nutritionnelle et sociale à la famille, la protection de l'enfance, la coordination de politiques locales et nationales dans le domaine social.

Du fait de sa légitimité, octroyée par le Ministère de la protection sociale, l’ICBF fixe les règles de l'adoption qui regroupent l'ensemble des critères et procédures à respecter pour l'adoption d'enfants colombiens (nationale ou internationale). C'est l’institut qui choisit les familles pour les enfants.

L’ICBF lutte contre toutes ces violences en s’attaquant à leurs causes et effets dans les communautés, mais aussi en renforçant l’action du gouvernement pour garantir le droit des enfants à être protégés par les autorités régionales et étatiques pour qu’elles respectent la Convention Internationale des Droits de l’Enfant de 1989. L’institut développe des programmes sociaux afin de s’occuper des Colombiens à tous les âges de leur vie.

Leur réponse est adaptée aux différents types de violence. Ils interviennent par exemple pour :

  • La sensibilisation des communautés et des fonctionnaires aux moyens de prévention et de protection.
  • La mise en place de centres d’accueil et de formation pour les enfants des rues ou les enfants travailleurs.
  • L’information aux médias pour partager leurs actions…

De façon générale, ils apprennent  aux enfants à revendiquer leurs droits afin qu’ils deviennent des citoyens acteurs de leur développement, capables de faire changer les lois et les mentalités.

L'ICBF est présent sur tout le territoire colombien à travers des antennes régionales ou locales. Le siège de l'ICBF se trouve à Bogota. Pour eux, l'adoption (nationale ou internationale) est une forme de protection de l'enfance.

Solution : CMSMS - Création : Grain de Sel