Agence Française de l'Adoption

Bienvenue sur le portail de l'adoption internationale

Agence Française de l'Adoption - Junior

NÉPAL

 

 

FICHE D’IDENTITE


LE NÉPAL ou « la Demeure des Dieux »

 

Nom officiel : Népal

Aire géographique : Asie

Capitale : : Katmandou

Superficie : 147.180km²

Population : près de 29 millions d’habitants en 2013.

Régime politique : République fédérale démocratique

Langues officielles : le népalais

Monnaie : Roupie du Népal (NPR)

Fête nationale : Fête de la République, 28 mai

Décalage horaire avec la France : lorsqu'il est midi en France, il est 16h45 à Kathmandu en été et 17h45 à Kathmandu en hiver.   

GÉOGRAPHIE

 

Pour aller jusqu'à ton pays de naissance, tu survoles la chaîne himalayenne qui suffit à te catapulter au septième ciel. Ici, tu tutoies les dieux. Le Népal, qui s'étire sur près de 800 kilomètres à vol d'oiseau, est un pays vertical, dont la géographie passe de 60 mètres au-dessus du niveau de la mer à des sommets vertigineux.

Huit montagnes parmi les dix plus hautes du monde se trouvent ici, dont l'Everest.

Coincées entre l'Inde et la Chine, ces terres n'ont jamais été colonisées.

 

HISTOIRE

DRAPEAU

 

 

EMBLEME, DRAPEAU et DEVISE

Le Népal est le seul Etat à ne pas avoir adopté un drapeau rectangulaire, mais formé de deux triangles.

La couleur de la fleur nationale éclaire le drapeau népalais

L’association sur une hampe, au XIXème siècle, de deux fanions appartenant aux branches rivales de la dynastie des Rana est à l’origine de la bannière nationale, adoptée le 16 décembre 1962. S’y trouvent les deux triangles de son drapeau :  les monts de l’Himalaya mais aussi le bouddhisme et l’hindouisme, les deux principales religions.

L’espoir de cette nation placée sous le « Toit du monde » est qu’elle puisse exister aussi longtemps que la lune et le soleil, figurés ici en blanc (le soleil, en partie occulté dans le triangle supérieur se retrouve dans le triangle inférieur). Le liseré bleu est le symbole de la paix.

 

 

PEUPLES ET RELIGIONS

 

Bouddhisme et hindouisme sont étroitement mêlés, même si 80 % de la population pratique ce dernier. Certains temples sont fréquentés par les deux confessions dans une entente cordiale.

HANUMAN, le dieu singe, était une divinité tutélaire de la famille royale.

Le religieux est indissociable du quotidien. Partout, des temples, des marchands de fleurs pour les offrandes ou des bougies à faire brûler pour les ancêtres.

 

LES TRADITIONS

 

Vaches sacrées

Au Népal, les vaches sont sacrées. Elles sont considérées comme une source de bénédictions et sont vénérées par les hindous orthodoxes. On peut les voir déambuler partout dans les villes où elles règnent en maîtres des lieux. La vache, symbolisant la fécondité, est étroitement associée à Lakshmi, la déesse de la prospérité. Le troisième jour de la fête du Tihar, on lave les vaches et on les pare avec des guirlandes de fleurs pour leur rendre hommage.

L'ART (Artisanat, Peinture, Sculpture...)

 

 

Les Népalais sont très artistes et tout particulièrement les Newars, à qui l'on doit les sculptures de bois qui ornent les maisons. Ils travaillent aussi le bronze à la cire perdue, réalisant des chefs d'oeuvre. Des ateliers de tangkas, ces peintures religieuses bouddhistes de toute beauté, proposent aux visiteurs des démonstrations de cet art traditionnel qui perdure.

LE TOURISME

 

Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco :

  • la vallée de Kathmandu (1979, étendu en 2006, soit Durbar Square à Kathmandu, Patan et Bhaktapur, les stûpas bouddhistes de Swayambu et Bodhnath, ainsi que les temples hindous de Pashupatinath et Changu Narayan),
  • le parc national de Chitwan (1984),
  • le parc national de Sagarmatha (Everest ; 1979),
  • sans oublier Lumbini, lieu de naissance du Bouddha (1997).


La vallée mérite, à elle seule, le voyage. Elle est habitée depuis plus de deux mille ans par des peuples venus des hauts plateaux tibétains et des plaines fertiles du Gange. Au XVème siècle, les trois petits royaumes de Katmandou, Patan et Bhaktapur se la partageaient. La beauté des temples et des palais, l'absence de voitures dans les centres villes, les rues moyenâgeuses où les potiers font sécher leurs jarres à ciel ouvert, les fontaines publiques tout en pierre sculptée où les femmes viennent se fournir en eau produisent une ambiance hors du temps. La brique ocre met en valeur le fin travail du bois, les tuiles habillent encore les toits et rares sont les verrues qui dénaturent ces sublimes ensembles. L'harmonie règne. 

La nature extraordinaire aux portes des villes-musées offre une conjugaison idéale entre séjour culturel et randonnées faciles. De mars à mai, les rhododendrons sont en fleurs, une saison magnifique pour découvrir la campagne alentour et ses petits villages où la vie semble inchangée depuis des siècles.

BIBLIOGRAPHIE & LIENS

 

 

 

Bibliographie et Liens hypertextes (sources)

Solution : CMSMS - Création : Grain de Sel